Accueil > Communication > Actualités scientifiques > Podcasts

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 64 |

13 février 2018

[Ecouter] La valse des continents (France Inter - La Tête au carré - 54min)

Les continents se déplacent depuis des millions d’années et on mesure désormais leur déplacement grâce au GPS. C’est la tectonique des plaques.

Cinq millions de km2, c’est la superficie de « Zealandia », ce septième continent observé au large de l’Australie. Celui que l’on surnomme désormais « le continent caché de la Terre » se trouve au cœur de l’Océanie, au sud ouest de l’océan Pacifique. C’est l’occasion de comprendre la formation et la structure de la Terre et la tectonique des plaques.

L’écorce terrestre est divisée en 12 grandes plaques tectoniques (ou lithosphériques)

Indépendantes et réputées indéformables, ces plaques se déplacent les unes par rapport aux autres : elles peuvent s’écarter, se chevaucher, s’affronter ou coulisser les unes contre les autres. C’est ce que l’on appelle la « tectonique des plaques ». Comme la Terre a une taille stable, si des éléments s’écartent à un endroit, d’autres doivent se rapprocher ailleurs. C’est la raison pour laquelle des plaques se chevauchent, ici et là, l’une passant sous l’autre.

La tectonique des plaques est un modèle scientifique expliquant la dynamique globale de la lithosphère terrestre

Ce modèle théorique a été constitué à partir du concept de dérive des continents, qui fut développé par Alfred Wegener au début du XXe siècle. La théorie de la tectonique des plaques fut acceptée par la communauté géologique internationale à la fin des années 1960 prenant en compte à la fois le découpage de la lithosphère en plaques ainsi que la création d’une lithosphère océanique au niveau des dorsales qui entraîne la mobilité des plaques.

Continent, nouveau continent, plaques , lithosphère, croûte, dorsale océanique, subduction, dérive des continents et tectonique des plaques ...

Avec
- Manuel Pubellier, géologue, directeur de recherche au CNRS spécialiste de la tectonique et de la géodynamique au Laboratoire de Géologie de l’Ecole Normale Supérieure.
- Philippe Rossi, géologue, Président de la CCGM (Commission de la Carte Géologique du Monde) et ex-directeur du Programme de la Carte Géologique de la France au BRGM.
- Julien Collot , géophysicien marin au Service Géologique de Nouvelle-Calédonie en insert téléphonique de la Nouvelle Zélande.

Lire la suite

7 février 2018

[Ecouter] Pergélisol : quand la planète dégaze (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

Qu’appelle-t-on pergélisol ? Quels gaz renferme-t-il ? Pourquoi est-il important d’étudier son évolution ? Quelles sont les conséquences observables du dégel du pergélisol lié au changement climatique ? Que risque-t-on dans un avenir proche ? Peut-on retarder son dégel ?

Les modèles de projection climatique du GIEC prévoient d’ores et déjà une augmentation moyenne de la température du globe supérieure à 1,5° à la fin du siècle. Or ces modèles laissent de côté un élément important : le pergélisol – ou permafrost en anglais. Cette immense surface environ un cinquième des terres émergées, qui sont glacées en permanence depuis au moins deux ans, voire plusieurs milliers, ou centaines de milliers d’années qui ont d’ores et déjà commencé à dégelé du fait du réchauffement actuel et qui menacent de relâcher dans l’atmosphère des quantités faramineuses de gaz à effet de serre qui risque d’accélérer encore le réchauffement.

Pour nous aventurer dans ces terres aussi septentrionales (pour la plupart) qu’hostiles, nous avons le plaisir de recevoir Antoine Séjourné, maître de conférence au laboratoire Géosciences à l’Université Paris Sud, il a travaillé sur le pergélisol de Sibérie Orientale, là où notre deuxième invité a lui plutôt travaillé de l’autre côté, sur le pergélisol Canadien, Florent Dominé, chercheur au laboratoire franco-canadien Takuvik, unité mixte internationale entre l’université Laval à Québec et le CNRS, il a initié le projet APT, pour « Acceleration of Permafort Thaw by Snow Vegetation Interaction », projet qui réunit huit laboratoires dont il nous parlera et Denis Sergent, journaliste à la Croix, qui consacre aujourd’hui un dossier au Méthane, l’oublié du climat.

Lire la suite

5 février 2018

[Ecouter] Le loup : un ennemi pour la vie ? (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

Comment vivent les loups ? Quelles menaces représentent les loups ? Comment le loup a-t-il survécu à ses légendes ? Comment envisager un retour du loup ?

La consultation publique pour le Projet de plan d’action national sur le loup et les activités d’élevage pour la période 2018/2023 s’est achevée lundi, au terme d’un an de négociations. Cette consultation s’est déroulée en l’absence de tous les syndicats agricoles, malgré une volonté de dialogue du gouvernement, ce qui montre bien la difficulté d’avoir un discours rationnel, et de ménager les différentes parties lorsqu’il est question du loup en France contrairement à d’autres pays comme l’Italie où la présence du loup fait beaucoup moins débat. Pourquoi la présence et le maintien du loup est-elle à ce point un casse-tête, en avons-nous toujours peur ?

Pour évoquer ce problème, cette peur ancestrale, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Pierre Jouventin, directeur de recherche CNRS en éthologie, auteur entre autre de « Kamala, une louve dans ma famille » chez Flammarion et nous sommes en duplex depuis les studios de nos camarades de Jean-Marc Moriceau, professeur d’histoire moderne à l’Université de Caen et président de l’Association d’histoire des sociétés rurales.

Lire la suite

1er février 2018

[Ecouter] Pourquoi et comment remonter aux origines de l’humanité ? (Rfi - Autour de la question - 46min)

Rencontre avec le plus célèbre de nos paléontologues, Yves Coppens, découvreur de Lucy, qui publie ses mémoires chez Odile Jacob : Origines de l’homme, origines d’un homme.

« Quatre-vingts ans de souvenirs, de rencontres, de voyages, d’initiatives, de résultats, de succès, de joies, de plein de petits plaisirs et de tout petits malheurs, de grands éblouissements.
La paléoanthropologie et l’archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l’histoire de l’homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, montré la logique de notre déploiement progressif à travers le monde, et expliqué comment conscience et connaissance ont peu à peu donné à ce drôle de petit mammifère que nous sommes des traits comportementaux que l’on n’avait pas encore vus poindre, le long des 4 milliards d’années d’histoire de la vie, et qui sont le libre arbitre et la liberté, la responsabilité et la dignité.
 » Yves Coppens.

Lire la suite

30 janvier 2018

[Ecouter] Les coulisses des publications scientifiques (France Inter - La Tête au carré - 55min)

La publication d’articles est indispensable à sa reconnaissance auprès de ses collègues et donc à la progression de sa carrière. Quelles sont les limites de ce système et quelles sont les solutions d’avenir ?

La publication scientifique est système complexe, structuré essentiellement par les revues dont l’élaboration intellectuelle, la production technique et la diffusion commerciale sont assurées par différents acteurs.
Comment cela fonctionne-t-il ?
Dans les disciplines scientifiques, la publication d’articles dans des revues se fait sur la base de ce que l’on appelle évaluation le peer review l’évaluation par les pairs.
Ce système d’évaluation basé sur la mesure quantitative des publications du chercheur est considéré comme injuste au sein de la communauté scientifique, car il n’évalue pas la qualité de l’apport scientifique.
La réflexion sur les publications scientifiques est donc intrinsèquement liée à celle de l’évaluation des chercheurs...

Invités :
- Marin Dacos, Directeur et fondateur d’Open Edition, ingénieur de recherches au CNRS, médaille de l’innovation du CNRS en 2016
- Martina Knoop, Physicienne, chargée de mission pour les publications scientifiques à l’Institut de Physique du CNRS, et chercheuse CNRS en physique quantique expérimentale dans un labo universitaire à Marseille

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 64 |