Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Actualités en rapport avec nos thématiques

Actualités en rapport avec nos thématiques RSS des Actualités en rapport avec nos thématiques

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 101 |

14 novembre 2017

« Loup y es-tu » ? De l’utilisation d’un réseau d’observateurs pour modéliser la dynamique de colonisation du loup en France

Les grands prédateurs recolonisent leur aire de répartition originelle dans une grande partie de l’Europe, retour qui s’accompagne d’interactions croissantes avec les activités humaines et notamment l’élevage. En France, le loup gris (Canis lupus) est de retour depuis le début des années 1990 en provenance d’Italie. Comprendre la dynamique de colonisation du loup peut permettre de mesurer plus finement son statut de conservation et de mieux cibler les zones potentiellement conflictuelles en lien avec les attaques sur les troupeaux. Toutefois, modéliser la distribution du loup (et des grands carnivores en général) présente une difficulté méthodologique majeure : du fait de sa mobilité sur de vastes domaines vitaux, de sa discrétion et de sa faible densité, il est possible de ne pas détecter l’espèce dans certaines zones et d’en conclure, à tort, que le loup en est absent – on parle de faux négatifs.

Lire la suite

8 novembre 2017

Le climat se réchauffe, les Alpes verdissent

Une étude menée au Laboratoire d’Ecologie Alpine en partenariat avec le Parc National des Ecrins montre que les hautes montagnes de l’Oisans sont aujourd’hui davantage recouvertes de végétation qu’elles ne l’étaient il y a trente ans. C’est l’utilisation d’images satellites de haute résolution qui a permis de déceler cette tendance au verdissement dans les secteurs d’altitude du parc national. On connaissait déjà le verdissement de la zone arctique mais c’est la première fois qu’une étude détaillée indique qu’un phénomène semblable est à l’œuvre dans les Alpes françaises.

Lire la suite

3 novembre 2017

Comment les polluants perturbent la maturation des poissons coralliens

L’équipe de Vincent Laudet à l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon, associée à l’équipe de David Lecchini du Centre de Recherche Insulaire et Observatoire de l’Environnement de Moorea, montre que le recrutement des larves d’un poisson corallien, le chirurgien bagnard Acanthurus triostegus, est une véritable métamorphose contrôlée par l’hormone thyroïdienne. De ce fait, cette étape cruciale du cycle de vie de ces poissons est sensible à des polluants qui perturbent ces hormones tels que le pesticide Chlorpyrifos. Ce polluant affecte la fonction écologique majeure des jeunes poissons qui s’installent sur le récif : leur capacité à brouter les algues qui sont connues pour entrer en compétition avec les coraux. Cette étude a été publiée le 30 octobre 2017 dans la revue eLife.

Lire la suite

2 novembre 2017

Assurer la survie des éléphants au Laos, une question d’économie

Au Laos, les éléphants d’Asie ont diminué de moitié au cours des 30 dernières années, menacés notamment par leur marchandisation. Selon des chercheurs1 du CNRS et de Beauval Nature, la dynamique de leurs populations dépend fortement des pratiques socio-économiques du pays et des propriétaires. Ainsi, la mise en place de « congés maternité » compensant la perte financière des éleveurs pendant la période de gestation de leurs animaux permettrait à l’espèce de perdurer. Leurs résultats sont publiés dans la revue Scientific Reports le 1er novembre 2017.

Lire la suite

27 octobre 2017

Les tourbières, des réservoirs à carbone… imperturbables

Qu’elles soient exposées au vent froid de Suède ou au soleil d’Italie, les tourbières – des milieux humides riches en matière organique – ne changent pas leur mode de fonctionnement et, au final, stockent toujours autant de carbone. C’est en étudiant les communautés végétales de 56 tourbières d’Europe, et leur évolution en fonction du climat, qu’une équipe de chercheurs européens incluant le CNRS et l’Université de Toulouse en sont arrivés à cette conclusion. Un constat qui laisserait à penser que les tourbières demeureraient de bons réservoirs à carbone, même en cas de réchauffement climatique. Leurs résultats ont été publiés dans le journal Nature Communications.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 101 |